Danemark: "On part du préjugé que tous les demandeurs d'asile sont des fraudeurs"

Le Parlement danois a adopté mardi sa réforme décriée du droit d’asile. Des biens pourront notamment être confisqués aux réfugiés. Emmanuelle Bribosia, professeure à l’ULB, y voit un risque de violation des droits de l’homme. Dossier.

Sabine Verhest & Maria Udrescu
Danemark: "On part du préjugé que tous les demandeurs d'asile sont des fraudeurs"
©AFP
Le Parlement danois a adopté mardi, à une écrasante majorité, sa réforme décriée du droit d’asile. Des biens pourront être confisqués aux réfugiés...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet