"En Iran, Rohani doit rendre attractif l’environnement des affaires"

Pour Thierry Coville (Iris), le président iranien est attendu au tournant sur l’économie. Entretien.

Vincent Braun
Iranian President Hassan Rouhani walks past a portrait of Iranian supreme leader Ayatollah Ali Khamenei as he arrives to give a speech during a press conference in the capital Tehran, Iran, on August 29, 2015. Photo by ParsPix/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca
Iranian President Hassan Rouhani walks past a portrait of Iranian supreme leader Ayatollah Ali Khamenei as he arrives to give a speech during a press conference in the capital Tehran, Iran, on August 29, 2015. Photo by ParsPix/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca ©Reporters / Abaca
Il y a un énorme mécontentement social" en Iran et c’est pour cela que le président Hassan Rohani est "attendu au tournant sur l’économie", estime Thierry Coville, économiste et spécialiste de l’Iran. Avec un taux de chômage évalué à 20 %, le pays compte beaucoup de jeunes diplômés sans emploi, relève ce ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité