Projet d'accord UE-Turquie: l'ONU juge "illégales" les expulsions collectives de migrants

"L'ébauche d'accord entre l'Union européenne et la Turquie soulève un certain nombre de graves inquiétudes", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein, devant le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies à Genève..

Projet d'accord UE-Turquie: l'ONU juge "illégales" les expulsions collectives de migrants
©AP
Belga

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a jugé jeudi "illégales" les expulsions collectives de migrants figurant dans le projet d'accord entre Ankara et l'UE, qui prévoit notamment de renvoyer les demandeurs d'asile syriens vers la Turquie. "L'ébauche d'accord entre l'Union européenne et la Turquie soulève un certain nombre de graves inquiétudes (...) Je suis notamment préoccupé par les possibles expulsions collectives et arbitraires, qui sont illégales", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein, devant le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies à Genève.

"Les restrictions aux frontières" qui ne prennent pas en considération le parcours de chaque individu "violent le droit international et européen", a-t-il insisté. Il a indiqué qu'il comptait discuter de ces questions avec les responsables européens lors de sa visite à Bruxelles au début de la semaine prochaine, avant le sommet européen des 17 et 18 mars.

"Aujourd'hui, en violation des principes fondamentaux de la solidarité, de la dignité humaine et des droits de l'Homme, la course visant à repousser ces personnes s'accélère", a déploré M. Zeid, tout en soulignant "la générosité" avec laquelle l'Allemagne a accueilli environ un million de migrants l'an passé, et les "efforts" de la Grèce, en 2015, pour éviter qu'ils soient détenus ou refoulés.



Sur le même sujet