Les modérés constituent la première force politique en Iran

Le succès des alliés du président Rohani n’est pas exempt d’incertitudes. Analyse.

Vincent Braun
Les modérés constituent la première force politique en Iran
©ap
Le camp des modérés et des réformateurs a confirmé sa percée au Parlement iranien en dominant largement le second tour des élections législatives dont les résultats ont été publiés ce week-end. Deux mois après le scrutin initial du 26 février, la liste Omid (qui signifie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet