Présidentielle américaine : Donald Trump a la voie libre

Le double abandon du sénateur Ted Cruz et du gouverneur John Kasich, après leur défaite mardi dans l'Indiana, fait de l'homme d'affaires new-yorkais « le » candidat du Parti républicain à la présidentielle de novembre. Analyse.

Philippe Paquet
La défaite de Ted Cruz, dans la primaire de l'Indiana mardi, était prévisible (un ultime sondage y avait crédité Donald Trump d'un avantage de quinze points), et l'on savait qu'une défaite porterait un coup très dur aux ambitions présidentielles du sénateur du Texas, qui avait désespérément besoin d'un succès pour rebondir et redonner de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet