Les homosexuels sont persécutés par l'Etat islamique

Qu’Omar Mateen se soit attaqué à la communauté gay aux Etats-Unis n’est pas étonnant. Analyse.

Les homosexuels sont persécutés par l'Etat islamique
©AFP
Christophe Lamfalussy

Qu’Omar Mateen se soit attaqué à la communauté gay aux Etats-Unis n’est pas étonnant. Analyse. 

Il n’est pas établi à l’heure actuelle que l’Américain d’origine afghane soit un membre de l’Etat islamique (EI), mais, selon les médias américains, il a revendiqué pendant l’attaque une sympathie idéologique pour l’organisation.

Autant que les Yézidis ou les chiites, les homosexuels sont honnis par l’Etat islamique et rejetés par l’islam radical et conservateur qui déferle sur une partie du monde arabe et asiatique.

En Irak et en Syrie, l’Etat islamique condamne l’homosexualité par la peine capitale. Au début mai, un jeune homme accusé de sodomie a été jeté du haut d’un immeuble à Menbij (Syrie), raconte l’organisation américaine the Counter Extremism Project (CEP) dans un rapport récent. En décembre dernier, on estimait que l’EI avait assassiné au moins 36 homosexuels sur son territoire. Certains ont été lapidés, d’autres ont été jetés du haut d’immeubles.

L’EI a établi en décembre 2014 son code pénal en s’inspirant des punitions de la sharia telles qu’elles étaient conçues au VIème siècle. Dans ce code, l’homosexualité est condamnée par la peine capitale que ce soit « pour la personne commettant l‘acte et pour celle qui la reçoit ».

Pour l’organisation djihadiste, l’homosexualité est un affront à la fitra, l’état de « saine nature ». L’EI s’inspire de hadiths, les paroles attribuées au prophète Mahomet, pour justifier ses crimes.

Mais l’organisation djihadiste s’inspire aussi d’un courant plus profond de l’islam qui considère que le monde occidental est fondamentalement pervers et décadent. En février 2015, dans son magazine online Dabiq, l’organisation accusait « la révolution sexuelle » à l’Ouest de l’avoir plongé dans « une spirale de déviance sexuelle et d’immoralité ».

Cette vision du monde occidental est très nette depuis des années dans les prêches enflammées qui sont répercutées surtout sur le Net et qui visent à « récupérer » les musulmans du monde occidental.

Sur le même sujet