Attentat à Nice: Les hôpitaux sur le pied de guerre

Le "plan blanc", qui vise à planifier la mise en oeuvre rapide et rationnelle des moyens indispensables en cas d'afflux de victimes, a été enclenché jeudi soir après qu'un camion a foncé dans la foule à Nice, faisant une soixantaine de morts et plusieurs centaines de blessés selon les autorités.

AFP

Le "plan blanc", qui vise à planifier la mise en oeuvre rapide et rationnelle des moyens indispensables en cas d'afflux de victimes, a été enclenché jeudi soir après qu'un camion a foncé dans la foule à Nice, faisant une soixantaine de morts et plusieurs centaines de blessés selon les autorités. 

Les plans blancs sont des protocoles impliquant de nombreux acteurs des services de secours et visant à faire face à des situations exceptionnelles. Ils doivent notamment permettre de répartir au mieux possible les patients dans les lits disponibles.

Les blocs chirurgicaux doivent aussi être libérés des opérations non urgentes.