En Crimée, la guerre des mots, en attendant les armes ?

Des terroristes ukrainiens, dépêchés par Kiev, menaceraient dangereusement la Crimée. Le ton est ferme, les accusations russes sont graves. De part et d’autre, on fourbit les armes.

S.Vt.
En Crimée, la guerre des mots, en attendant les armes ?
©photo news
Vladimir Poutine a réuni, jeudi à Moscou, les membres de son conseil de sécurité pour discuter de mesures destinées à protéger les habitants, les infrastructures vitales, la frontière terrestre, les eaux territoriales et l’espace aérien de la péninsule. Autour du président russe, rien moins...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet