Colombie: entre méfiance, rancune et espoir, Medellin hésite

En Colombie, malgré l'accord de paix, la méfiance envers les Farc perdure. Le pays se divise entre partisans du "oui" et du "non". Reportage.

Colombie: entre méfiance, rancune et espoir, Medellin hésite
©AFP
Annie-Laure Petit, envoyée spéciale à Medellin
"Nous n’avons pas l’habitude du débat politique. Nous parlons de foot et de filles, mais jamais de politique. Parce que c’est toujours pareil, alors on n’y croit pas. Mais aujourd’hui, tout le monde en parle. Tout le temps. Dans la rue, dans les bars, au travail. Il n’y a aucune famille qui n’a pas souffert à cause de la guerre. Tout le monde...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet