Référendum antiréfugiés: Orbán en appelle à la nation de la "grande Hongrie"

Bénis les Hongrois, ô Seigneur… Ce peuple a largement payé pour les temps passés et à venir. " Ce dimanche matin, une petite centaine de fidèles de l’Eglise unitarienne susurrent les paroles de l’hymne national, avant de reprendre en chœur l’hymne du Pays Sicule : "Ne laisse pas la Transylvanie être perdue, notre Seigneur !" Impressions de notre correspondant à Budapest.

Référendum antiréfugiés: Orbán en appelle à la nation de la "grande Hongrie"
©AP
Corentin Léotard, correspondant à Budapest
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet