Les arguments ultimes de Clinton et Trump pour faire la différence

Les deux candidats à la Maison Blanche ont posté sur les réseaux sociaux une dernière vidéo récapitulant leur campagne et leurs principaux arguments dans le but de faire pencher la balance.

Les arguments ultimes de Clinton et Trump pour faire la différence
©Printscreen
A.S.

Les deux candidats à la Maison Blanche ont posté sur leurs réseaux sociaux une dernière vidéo récapitulant leur campagne et leurs principaux arguments dans le but de faire pencher la balance.

Jusque dans leur ultime vidéo, le fossé séparant Hillary Clinton et Donald Trump aura été l'élément récurrent de cette campagne présidentielle inédite et historique. Dans le fond comme dans la forme, les deux candidats se sont une dernière fois affrontés, portant haut leurs arguments et s'adressant directement aux Américains.

Hillary Clinton a proposé un message qui se veut très simple, très proche des électeurs. Apparaissant assise face à la caméra, qu'elle ne quitte pas des yeux durant les deux minutes où elle s'exprime, la candidate démocrate a délivré un dernier message empreint d'union, de valeurs et, surtout, portant l'accent sur la famille et les enfants, futur de l'Amérique. Ses propos sont soutenus par une musique calme et apaisante. La candidate veut montrer qu'elle est l'eau face au feu, la sagesse face à la fougue, la raison face à la passion. Elle s'engage dans sa vidéo à se battre chaque jour pour le peuple américain en rappelant que durant sa carrière, elle n'a jamais abandonné.

Donald Trump, lui, a publié une vidéo bien plus extravagante. Sur fond de photos et d'extraits vidéos illustrant ses propos, on entend un discours du candidat républicain enregistré durant l'un de ses meetings. La bande-son est complétée par une musique beaucoup plus entraînante voire héroïque et par les vivas de la foule après chacune de ses promesses. Sur le fond, Trump répète les arguments qu'il a matraqués tout au long de la campagne: une lutte contre le système en place qu'il dit corrompu, et qu'il accuse d'être responsable de la situation économique, commerciale et internationale du pays ainsi que de l'immigration illégale massive qu'aurait subit le pays. Il insiste également sur l'argent que le système politique actuel volerait aux Américains, en leur prenant leur argent et leur travail. Il insiste sur l'importance de replacer le peuple au centre du pouvoir et termine en s'adressant aux Américains : "Il n'y a qu'une seule force suffisante pour changer les choses : c'est vous !"

Un seul argument unit donc les deux candidats: le souhait d'un pays plus juste pour les Américains. Qui de Hillary Clinton ou de Donald Trump aura trouvé grâce aux yeux des électeurs ? Réponse cette nuit !


Hillary Clinton a voté à Chappaqua, dans l'Etat de New York

La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton a voté mardi peu après 08H00 du matin (14H00 HB) dans une école près de son domicile de Chappaqua, dans l'Etat de New York. Attendue depuis plus d'une heure par une foule enthousiaste d'environ 150 personnes, elle a voté en compagnie de son époux, l'ancien président Bill Clinton.

"Tellement de gens comptent sur le résultat de cette élection, ce que ça signifie pour notre pays, et je ferai de mon mieux si j'ai la chance de gagner aujourd'hui", a-t-elle dit en sortant du bureau de vote.

Elle a alors passé plusieurs minutes à serrer les mains de ses supporteurs, semblant en reconnaître certains. A un journaliste qui lui demandait si elle était nerveuse, la première femme candidate à la présidentielle américaine pour un grand parti a répondu: "Je suis vraiment heureuse, juste tellement heureuse. Tous mes amis et voisins... ça me rend vraiment heureuse".

Les électeurs américains se sont pressés dès le petit matin devant les bureaux de vote des premiers Etats à voter après une longue campagne pour la Maison Blanche pleine de rebondissements, qui a opposé Hillary Clinton au républicain Donald Trump.

Le colistier de Hillary Clinton et candidat à la vice-présidence Tim Kaine a lui aussi voté dès potron-minet dans une résidence pour personnes âgées de son fief de Richmond, en Virginie. Il a voté en compagnie de son épouse Anne Holton et la présidente de l'association des résidents, une vieille dame de 99 ans, lui a apposé un petit autocollant "I voted" ("J'ai voté") sur la veste. Cet autocollant aux couleurs du drapeau est porté fièrement par des dizaines de millions d'électeurs après qu'ils ont accompli leur devoir électoral.

Le vice-président Joe Biden a aussi rempli son devoir de citoyen de bon matin.

Dès 06H00 locales (12H00 HB), les électeurs avaient pu commencer à déposer leurs bulletins dans les urnes de neuf Etats: Connecticut, Indiana, Kentucky, Maine, New Hampshire, New Jersey, New York, Vermont et Virginie.

Les Américains votent également pour le Congrès et divers référendums locaux.