Primaire de la droite: Fillon grand vainqueur, mauvaise surprise pour Juppé, la claque pour Sarkozy

Rédaction en ligne avec AFP

Alain Juppé. Nicolas Sarkozy. François Fillon. Bruno Lemaire. Jean-François Copé. Nathalie Kosciusko-Morizet. Jean-Frédéric Poisson: ils étaient sept Républicains. Finalement, François Fillon et Alain Juppé restent dans la course. Pour eux, tout se jouera dimanche prochain: un second tour décidera du seul mandataire politique de droite qui se lancera, au nom du parti, dans la course à la présidentielle.

Voici les principaux faits de cette soirée :

- 22h47: Alain Juppé met les points sur les "i"

Alain Juppé, second du scrutin (une mauvaise surprise pour lui, qui trônait en tête il y a peu), a coupé court à une rumeur qui s'est répandue sur les réseaux sociaux, comme quoi il jetterait l'éponge devant François Fillon. "Je continue le combat", a-t-il déclaré, remerciant Nathalie Kosciusko-Morizet, qui lui a apporté son soutien quelques minutes auparavant. L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac annonce "une nouvelle surprise" au second tour.


- 22h36: Fillon réagit à sa victoire

Il n'était pas le plus attendu, mais c'est pourtant bel et bien lui qui remporte le premier tour de la primaire haut la main. "Une dynamique puissante est enclenchée", a-t-il réagit. "Je ne dévie pas de ma marche. Mon projet déclenchera une nouvelle espérance. J'entraîne avec moi les électeurs de la droite et du centre", a-t-il poursuivi.

- 22h33: Nathalie Kosciusko-Morizet annonce son soutien à Alain Juppé

"Le grand perdant, c'est François Hollande", a d'emblée déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet, en quatrième position selon les résultats partiels du premier tour de la primaire de la droite en France dimanche soir. "Au deuxième tour, je soutiendrai Alain Juppé pour défendre mes idées." "Ce soir l'alternance est en marche. (...) Un mouvement est né, que rien n'arrêtera. Merci à tous, et vive la nouvelle France! ", a t-elle conclu.

- 22h15: Sarkozy reconnaît sa défaite et annonce son choix pour le second tour

Malgré des "désaccords avec lui dans le passé, François Fillon me paraît être celui qui a le mieux compris les défis" qui attendent la France, a déclaré peu après 22h10 dimanche Nicolas Sarkozy, qui reconnaît sa défaite. "Je voterai donc pour lui au second tour de la primaire." "Je respecte la volonté des Français de choisir pour l'avenir d'autres responsables politiques que moi, et je félicite Alain Juppé et François Fillon, qui sont qualifiés pour le second tour. J'ai travaillé en confiance avec chacun d'eux."


- 22 heures: la tendance se confirme

Fillon a quitté son domicile il y a dix minutes et arrive à son quartier général, où il est acclamé. Il est à 43,7%, Juppé à 27,08% et Sarkozy à 21,7%. Ces résultats, publiés sur le site internet de la primaire, portaient sur 2,61 millions de votants et 7.365 bureaux de vote dépouillés sur 10.229. Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé obtiendraient de 2,6% à 0,3% des voix.

Au fur et à mesure des résultats, actualisés sur ce site internet, Alain Juppé consolidait son avance sur Nicolas Sarkozy pour la deuxième place.

La première primaire de la droite a été marquée par une forte mobilisation des électeurs, avec 3,9 à 4,3 millions de participants selon une projection faite à la fermeture des bureaux de vote.

Le deuxième tour aura lieu le dimanche 27 novembre.

- 21h37: Bruno Le Maire annonce qu'il soutiendra François Fillon

"Nous avons fait le pari du renouveau, les Français et les Françaises ont fait un autre choix et je le respecte", a déclaré dimanche soir Bruno Le Maire, l'un des sept candidats au premier tour de la primaire de la droite en France. "Je voterai pour François Fillon au second tour de la primaire", a-t-il poursuivi.

- 21h20: 50% des bureaux dépouillés, Fillon loin devant



A noter que, pour l'instant, Poisson fait mieux que Copé, mais rien n'est joué tant que les grandes villes ne sont pas tombées.

- 20h50 : 2.913 bureaux dépouillés sur 10.000, Fillon net favori

Ces premiers résultats officiels ne prennent pas les grandes régions en compte et sont donc à prendre avec des pincettes. Cependant, l'écart entre Fillon et ses autres concurrents est net.

- 20h15 : Juppé et Fillon en tête, Sarkozy out

D'après les premières estimations à la sortie des urnes - à prendre avec la plus grande prudence - Alain Juppé et François Fillon feraient la course en tête au niveau national. Nicolas Sarkozy ne franchirait donc pas le premier tour. Le résultat des deux anciens Premiers ministres seraient de 31%, contre 22% à 25% pour l'ancien Président, indique la Tribune de Genève.

- 19 heures: fermeture des bureaux de vote en métropole

Les quelque 10.000 bureaux de vote de la primaire de la droite en métropole ont fermé dimanche à 19H00, même si le scrutin a pu se poursuivre dans certains d'entre eux, en raison de la forte affluence.

On parlait alors d'une mobilisation grimpant jusqu'à 4,3 millions d'électeurs, une participation record alors que les bureaux de vote ferment. Le dépouillement a commencé à la même heure.

- A 17h, plus de 2,5 millions de votants ont été comptabilisés. Ce chiffre, qui exclut encore 30% des bureaux de vote ainsi que les suffrages de l'étranger, est le résultat d'une "affluence absolument considérable dans de très nombreux endroits", s'est réjoui le président de la commission d'organisation Thierry Solère.