Fillon soupçonné de visées rétrogrades et ultralibérales

Depuis lundi matin, le vainqueur du premier tour est violemment ciblé.

(COMBO) This combination of file pictures created on November 25, 2016 shows Alain Juppe (L) on October 26, 2016 and Francois Fillon (R) on November 25, 2016 during photo sessions in Paris. Fillon and Juppe, both former prime ministers, will go head-to-head in a run-off of France's rightwing presidential primary on November 27, 2018, ahead of the presidential election of May 2017. / AFP PHOTO / JOEL SAGET
(COMBO) This combination of file pictures created on November 25, 2016 shows Alain Juppe (L) on October 26, 2016 and Francois Fillon (R) on November 25, 2016 during photo sessions in Paris. Fillon and Juppe, both former prime ministers, will go head-to-head in a run-off of France's rightwing presidential primary on November 27, 2018, ahead of the presidential election of May 2017. / AFP PHOTO / JOEL SAGET ©AFP
Benjamin Masse à Paris
Depuis lundi matin, le vainqueur du premier tour est violemment ciblé.

Depuis quelques semaines, la campagne de la primaire à droite est passée dans l’ère de la post-vérité. Ce nouveau monde médiatique dans lequel la vérification et le recoupement des informations est moins important que leur impact sur les foules. "Avec la puissance des réseaux sociaux,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet