Des groupes d'extrême droite encouragés par la victoire de Trump

AFP

Depuis l'élection de Donald Trump le 8 novembre, les groupes américains prônant la suprématie blanche semblent avoir pris confiance.

Le Ku Klux Klan affirme que les demandes d'adhésion ont augmenté depuis l'élection de Donald Trump. L'organisation dénonce le traitement préférentiel des autres races et souhaite revenir au temps de la ségrégation.

Le nouveau président élu a désavoué ces groupes qui se présentent comme la "droite alternative". Mais son conseiller en stratégie entretient des liens étroits avec ces groupes suprémacistes. Steve Bannon a en effet dirigé "Breitbart", un site d'information d'extrême droite.

Difficile de savoir si cela fera une différence pour Donald Trump tant sa rhétorique durant la campagne a parfois résonné avec leurs propos.