Zahlé, seule ville du Liban qui ne connait pas le rationnement en électricité

Mélanie Houé Correspondante au Liban
Zahlé, seule ville du Liban qui ne connait pas le rationnement en électricité
©dr
Les rues de Zahlé ne connaissent plus l’obscurité. Une fois la nuit tombée, des centaines de réverbères, réparties à travers le chef-lieu de la vallée de la Bekaa, assurent l’éclairage public de la ville. Les habitants de la région l’ont surnommée "la miraculée". Car, avec son alimentation en électricité 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, Zahlé fait figure d’exception au Liban où, depuis la fin de la guerre civile (1975-1990),...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité