Une mosquée de Montréal vandalisée le jour des funérailles des victimes de Québec

AFP
Une mosquée de Montréal vandalisée le jour des funérailles des victimes de Québec
©AFP

Une mosquée de Montréal a été vandalisée jeudi quelques heures avant que les responsables politiques et des milliers de personnes affichent, lors des funérailles de musulmans tués dimanche à Québec, l'unité du Canada face à l'intolérance.

Une vitre a été brisée et des œufs jetés sur la façade de la mosquée Khadijah, située dans un quartier au sud-ouest du centre de Montréal, a indiqué le député Marc Miller. "Je viens de confirmer qu'une mosquée à Montréal vient d'être vandalisée. Condamnons tous cet acte odieux!", a posté sur son compte Twitter ce député, qui avait assisté un peu plus tôt à la cérémonie en hommage à trois des six victimes de la fusillade dans une mosquée de Québec survenue dimanche.

Des graffitis ont été peints sur le bas des murs ces derniers jours et, jeudi à l'ouverture de la mosquée, le gardien a découvert les actes de vandalisme, selon les médias locaux.

La police a ouvert une enquête.

Jeudi, les responsables politiques ont tous appelés à l'unité nationale au cours de funérailles de trois des six victimes de la tuerie de la mosquée de Québec.

Lors d'une conférence de presse à l'issue des funérailles, le maire de Montréal Denis Coderre a estimé que la cérémonie avait "été un moment important et historique" en envoyant "un message fort (...) que nous pouvons être égaux et différents à la fois".