Le Pen et Poutine se sont entretenus: "Rencontrer des opposants? Une pratique normale"

AFP

Le Kremlin a justifié vendredi le tout premier entretien entre Vladimir Poutine et la chef de file de l'extrême droite française Marine Le Pen en affirmant que les rencontres avec des "opposants" étrangers était une "pratique normale".

"La Russie est prête à entretenir des contacts avec les représentants de toutes les forces politiques, que ce soit avec des chefs d'Etat en poste ou avec des représentants de l'opposition, il s'agit d'une pratique normale", a déclaré le porte-parole Dmitri Peskov, ajoutant qu'"il est très important de discuter avec les forces (politiques) prônant la nécessité de maintenir un dialogue bilatéral" avec la Russie.