La grande feuille d’érable volée

M. L., à Bonn
FILE - The Dec. 12, 2010 file photo shows the gold coin 'Big Maple Leaf' in the Bode Museum in Berlin. The 100-kilogram (220 pound) gold coin disappeared from the museum. (Marcel Mettelsiefen/dpa via AP)
FILE - The Dec. 12, 2010 file photo shows the gold coin 'Big Maple Leaf' in the Bode Museum in Berlin. The 100-kilogram (220 pound) gold coin disappeared from the museum. (Marcel Mettelsiefen/dpa via AP) ©AP

Cent kilos. C’est le poids d’une pièce d’or (d’un diamètre de 53 centimètres), la Feuille d’érable frappée par la Monnaie royale canadienne, que des cambrioleurs ont dérobée au musée Bode de Berlin. Armés d’une échelle, d’une brouette et d’une corde, ils ont enfoncé une vitre du bâtiment, brisé la vitrine en verre blindé qui abritait la pièce d’or, emprunté un chemin longeant la voie ferroviaire de la S-Bahn, le métro en surface, et emporté le butin à bord d’une voiture attendant de l’autre côté du fleuve Spree dans le parc… Monbijou.

Il n’existe que cinq exemplaires de la Grande feuille d’érable, d’une valeur faciale d’un million de dollars canadiens (700 000 euros). Le contenu en or, lui, vaut actuellement 3,7 millions d’euros.

Les malfaiteurs ont été très malins : ils ont pénétré dans l’édifice après trois heures du matin, apparemment sans déclencher le système d’alarme, à un moment où la S-Bahn ne circulait pas. "Ils ne pourront pas écouler leur butin sur le marché noir, ils devront refondre l’or", a déclaré la police, qui a mobilisé ses indicateurs. Outre le cabinet des monnaies, le musée Bode abrite une collection de sculptures et d’arts byzantins. Il fait partie de l’île aux musées, classée patrimoine mondial de l’Unesco, jouxtant le Vieux Musée, le Nouveau Musée et le musée de Pergame avec le fameux autel de Pergame.