Elections britanniques: le "péché mortel" de Theresa May face au "fort et stable" Jeremy Corbyn

Elections britanniques: le "péché mortel" de Theresa May face au "fort et stable" Jeremy Corbyn
©AP
Tristan de Bourbon, correspondant à Londres
Depuis sa nomination à la tête du gouvernement de Sa Majesté, le 13 juillet dernier, la conservatrice Theresa May semblait relativement "solide et stable" ("strong and stable"), comme le clame son slogan de campagne. Cette fille d’un pasteur anglican aujourd’hui sexagénaire, mariée avec un banquier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité