Législatives au Royaume-Uni: et si Theresa May perdait son pari?

Tristan de Bourbon, Correspondant à Londres

Le 18 avril dernier, la Première ministre britannique Theresa May avait annoncé acquise la conviction "que le seul moyen de garantir la stabilité au cours des prochaines années est d’organiser ces élections [anticipées] pour obtenir votre soutien". Dans les jours suivants,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet