Carles Puigdemont utilise, sans succès, Bruxelles comme une tribune européenne

Carles Puigdemont utilise, sans succès, Bruxelles comme une tribune européenne
©REPORTERS
Maria Udrescu
"Je ne suis pas ici pour demander l'asile politique", ni même pour rendre visite à la Belgique, a (enfin) assuré ce mardi le président déchu de la Catalogne Carles Puigdemont, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Voilà qui devrait calmer, du moins pour l'instant, les esprits au sein la classe politique belge. Les déclarations du secrétaire d'Etat Theo Francken quant à une possible demande d'asile de l'indépendantiste catalan et l'arrivée de ce dernier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité