Bethléem s’apprête à un Noël terne après la décision américaine sur Jérusalem

Bastier Claire
Christian worshippers pray near the 14-pointed silver star at the Grotto, believed to be the exact spot where Jesus Christ was born, in the Church of the Nativity in the West Bank city of Bethlehem, on December 21, 2017. / AFP PHOTO / THOMAS COEX
Christian worshippers pray near the 14-pointed silver star at the Grotto, believed to be the exact spot where Jesus Christ was born, in the Church of the Nativity in the West Bank city of Bethlehem, on December 21, 2017. / AFP PHOTO / THOMAS COEX ©AFP

Les commerces et les hôtels redoutent une baisse d’affluence touristique.A l’approche de Noël, la place de la Mangeoire à Bethléem (Cisjordanie) a retrouvé ses décorations de circonstances. Autour de l’immense sapin et d’une crèche non moins impressionnante, des vendeurs ambulants proposent aux passants des boissons chaudes, des jus de grenade ou des bonnets rouges à pompon blanc. Accrochées aux bâtiments de la place, deux grandes affiches semblent répondre à l’annonce du président américain, Donald Trump, par ces mots : "Jérusalem sera toujours la capitale de la Palestine". Le 6 décembre, celui-ci avait déclaré la Ville sainte capitale d’Israël.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...