L'Andalousie mise sur la langue française: pourquoi avoir choisi la langue de Molière? (REPORTAGE)

L'Andalousie mise sur la langue française
©D.R.
Laetitia Dive, correspondante
"En classe c’est trop facile le français, ici c’est plus dur. En ce moment, j’apprends les verbes et les couleurs : jaune, orange, rouge, rose, noir, blanc, gris…”. Tout en mâchonnant son crayon, Veronica, une élève de dix ans, explique en détail ce qu’elle apprend dans son école publique de Séville et ce que lui apporte l’académie privée dans laquelle elle est inscrite pour prendre des cours de français supplémentaires. Comme elle, la majorité des 570 000 élèves qui étudient dans les écoles primaires...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité