Hongrie : le parti de Viktor Orban n’est plus le mouton noir du Parti populaire européen

Maria Udrescu
Hongrie : le parti de Viktor Orban n’est plus le mouton noir du Parti populaire européen
©afp
Le Fidesz, parti nationaliste du Premier ministre hongrois Viktor Orban, a remporté les législatives de dimanche, s’assurant 133 sièges sur 199 au Parlement. Une victoire sur fond de populisme et de xénophobie, que des extrémistes comme Marine le Pen, présidente du Front national, le Néerlandais Geert Wilders du PVV et l’eurodéputé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité