En Russie, la guerre numérique est déclenchée entre l'application de messagerie Telegram et le Kremlin

Le Kremlin augmente son emprise sur le web russe. Dernière victime, l'application de messagerie Telegram aujourd'hui interdite en Russie.

Telegram défie le pouvoir russe
©AFP
Paul Gogo
Le Kremlin augmente son emprise sur le web russe. Dernière victime,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité