En se retirant de l'accord nucléaire iranien, Donald Trump teste la souveraineté européenne

En se retirant de l'accord nucléaire iranien, Donald Trump teste la souveraineté européenne
©AFP
Les Vingt-huit se retrouvent ces 16 et 17 mai à Sofia pour un sommet dédié à la région des Balkans, mais leur regard sera dans un premier temps tourné vers… l’Outre-Atlantique. Donald Trump oblige. En effet, les défis diplomatiques lancés par le président américain empêchent les Etats membres de se consacrer uniquement à leurs voisins des Balkans, dont le rêve européen attend d’être réenchanté.

Les chefs d’Etat et de gouvernement européens discuteront pour la première fois de la décision de Washington de rompre l’accord nucléaire iranien, signé aussi par l’UE, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité