"La Corée du Nord sait que Donald Trump est pressé par le temps"

Chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique, Antoine Bondaz analyse les récentes déclarations de Pyongyang, qui menace de «reconsidérer» le sommet Trump - Kim et s'en prend très vivement à John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale du président américain.

© Libération
Chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique, Antoine Bondaz analyse les récentes déclarations de Pyongyang, qui menace de «reconsidérer»...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité