En Birmanie, Facebook attise la haine anti-Rohingyas

En Birmanie, Facebook attise la haine anti-Rohingyas
© REPORTERS
Samuel Grimonprez
Une enquête de Reuters met à jour les failles du réseau social dans le traitement des discours haineux.

"Donnons-les à manger aux porcs." Ce type de commentaires, l’agence de presse Reuters en a recensé plus d’un millier dans une enquête publiée en août sur le rôle de Facebook dans la crise des Rohingyas

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité