Quand le cas de "l’éléphant russe" provoque la zizanie entre les institutions du Conseil de l’Europe

Véronique Leblanc
Le rapport sur la réforme du règlement de l’Assemblée parlementaire provoque une crise politique. 

Modifier le règlement d’une assemblée vieille de quasi 70 ans ne présente a priori rien d’extravagant. Sauf si, comme c’est le cas pour l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), cela s’inscrit sur fond de

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité