Affaire Khashoggi: une doublure, avec une fausse barbe, aurait servi à masquer le meurtre du journaliste (VIDEO)

F.G.

L'affaire Jamal Khashoggi, du nom du journaliste qui a été tué au consulat saoudien en Turquie, n'a pas encore fini de faire parler d'elle. Ce lundi, la chaîne de télévision américaine CNN apportait une pièce de plus au dossier en publiant le témoignage d'un officiel turc.


Le rôle principal est joué par Mustafa al-Madani, un officier de renseignement saoudien. Les caméras de surveillance l'ont filmé entrant dans le consulat avec un complice, avant l'arrivée de Jamal Khashoggi. Quelques heures plus tard, les images montrent al-Madani sortir par la porte arrière. Détail important : les vêtements qu'il porte à ce moment-là sont ceux du journaliste saoudien tué. Il porte aussi une barbe, resemblante à celle de Khashoggi ainsi que les lunettes du journaliste.

Pour l'officiel turc qui s'est exprimé à CNN, il n'y a pas de doute : cet homme a servi de doublure pour masquer l'assassinat du journaliste. "Il n'y a pas besoin d'une doublure pour un simple interrogatoire" explique-t-il. "Les vêtements de Khashoggi étaient probablement encore chauds quand Madani les a mis. C'était un meurtre prémédité et le coprs a été sorti du consulat."

Plus tard dans la journée, le même al-Madani est retrouvé près de la Mosquée bleue, dans le centre d'Istanbul. Des caméras de surveillance le filment entrant avec un complice dans une toilette, avec sur lui toujours les vêtements de Khashoggi. A sa sortie, il est aperçu sans barbe, sans lunettes et avec ses vêtements qu'il portait à son entrée dans le consulat.

L'Arabie saoudite, après avoir longtemps nié le meurtre du journaliste, a affirmé que celui-ci était décédé au consulat d'Istanbul après une bagarre aux poings.

Jamal Khashoggi
©AP



Sur le même sujet