"Je demande justice pour mon Jamal bien-aimé": voici des extraits de la tribune de la fiancée du journaliste Khashoggi

Une tribune signée par Hatice Cengiz, la fiancée de Jamal Kashoggi, a été publiée par le journal Le Monde ce vendredi.

A.Mer

Une tribune signée par Hatice Cengiz, la fiancée de Jamal Khashoggi, a été publiée par le journal Le Monde ce vendredi. 


A travers cette tribune, la fiancée du journaliste saoudien veut s'adresser aux dirigeants du monde. Un mois pile après "l'assassinat sauvage" de Khashoggi, qui écrivait régulièrement des tribunes très critiques envers le prince héritier Mohammed ben Salmane, Hatice Cengiz est sortie du silence pour cette Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes contre des journalistes.

"Cela fait exactement un mois que mon fiancé, le célèbre journaliste Jamal Khashoggi, est entré dans le consulat saoudien d’Istanbul et n’en est jamais ressorti. Aujourd’hui, c’est aussi la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes, instituée en 2013 par les Nations unies. La coïncidence est tragique et douloureuse" explique Hatice Cengiz dans sa tribune. 

Cette dernière incrimine ensuite Donald Trump et demande que les Etats-Unis traduisent en justice les assassins de Jamal Khashoggi.

"Je veux que les Etats-Unis soient à la tête de ces efforts. Ils ont été fondés sur les idéaux de liberté et de justice pour tous, et le premier amendement de leur Constitution symbolise à lui seul les idéaux qu’incarnait Jamal". Mais elle estime également que "l’administration Trump a adopté une position dépourvue de tout fondement moral."

La fiancée du journaliste saoudien formule aussi plusieurs demandes aux instances internationales. "Je demande à la communauté internationale de prendre des mesures réelles, sérieuses et concrètes pour mettre au jour la vérité et traduire les responsables devant la justice. Et restituer le corps de Jamal, qui n’a pas encore été retrouvé, aux personnes qui lui étaient chères."

Pour conclure sa tribune, Hatice Cengiz a voulu utiliser un ton plus ferme pour tenter de faire réagir afin que justice soit faite. "J’exige que ceux qui ont prémédité et commis cet assassinat sauvage soient jugés. Ceux qui l’ont ordonné doivent également être poursuivis – quand bien même ils occuperaient la plus haute fonction politique. Je demande justice pour mon Jamal bien-aimé. Nous devons ensemble adresser un message clair aux régimes autoritaires comme quoi ils ne pourront jamais plus assassiner un journaliste."

Dans son texte, la fiancée de Jamal Khashoggi se pose aussi plusieurs questions qui restent pour l'instant sans réponse. "Quel crime avait-il commis pour qu’on le traite ainsi ? Pour quelle raison l’ont-ils tué aussi brutalement ? Il n’y a aucune explication à cette haine. Il est important de se souvenir de la personne qu’était Jamal. Un homme plein de gentillesse, de patience, de générosité, de compassion et d’amour. Tout ce qu’il souhaitait, c’était un nouveau départ qui lui permettrait d’oublier sa nostalgie à l’égard de son pays natal..."