Soudan: raid de l'armée, le président Omar el-Béchir se retire du pouvoir

L'armée soudanaise va faire une "déclaration importante bientôt", ont indiqué jeudi la radio et la télévision d'Etat, alors que des milliers de protestataires campaient devant son quartier général à Khartoum en réclamant la démission du président Omar el-Béchir.

AFP

Le président soudanais Omar el-Béchir s'est retiré du pouvoir, selon des cercles du gouvernement. Un ministre de la province du Nord-Darfour a précisé à la télévision Al Hadath que des consultations sont en cours pour mettre en place un conseil militaire.

Des soldats soudanais ont mené un raid à Khartoum dans les locaux d'un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir, contesté par la rue depuis des mois, ont rapporté des témoins.

Le groupe visé s'appelle le Mouvement islamique, la branche idéologique du NCP, ont indiqué les témoins à l'AFP. L'armée a annoncé jeudi matin une "déclaration importante bientôt", déclenchant des scènes de liesse devant le QG des militaires à Khartoum, où des milliers de manifestants réclament depuis des jours le départ du président.