Incendie de Notre-Dame de Paris: ce qui a été sauvé et ce qui a été détruit

La cathédrale Notre-Dame de Paris, en plus d'être un monument majestueux, est aussi l'écrin de multiples œuvres d'art. Que reste-t-il des tableaux, rosaces et reliques après l'incendie dévastateur?

ASD avec AFP

La cathédrale Notre-Dame de Paris, en plus d'être un monument majestueux, est aussi l'écrin de multiples œuvres d'art. Que reste-t-il des tableaux, rosaces et reliques après l'incendie dévastateur?

Si l'ampleur des dégâts n'a pas encore été mesuré, un inventaire de certains objets et œuvres d'art sauvés des flammes a déjà été établi.

Selon Franck Riester, ministre français de la Culture, les pompiers se sont attelés, lundi soir, à mettre toutes les œuvres d'art encore en état en sécurité afin de les préserver. 

Incendie de Notre-Dame de Paris: ce qui a été sauvé et ce qui a été détruit
©AFP



Ce qui a été sauvé


Ce matin, lors du 7-9 sur France Inter, le ministre a fait le point sur les éléments qui ont été épargnés et ceux qui ne l'ont pas été. Le Trésor a notamment été préservé. Situé au sud du chœur de la cathédrale, il renferme des pièces prestigieuses comme la Couronne d'épines, d'autres répliques de la Passion du Christ et la tunique de Saint-Louis.

Incendie de Notre-Dame de Paris: ce qui a été sauvé et ce qui a été détruit
©Wikimedia/Notre-Dame de Paris

Les statues qui se trouvaient sur la flèche, qui s'est effondrée lundi soir, avaient été retirées quelques jours avant l'incendie et ont donc été épargnées de justesse.

André Finot, porte-parole de la cathédrale, est revenu sur les lieux au lendemain du désastre. Il a expliqué à BFMTV que les vitraux n'avaient pas été touchés et que les trois rosaces qui datent des 12e et 13e siècles étaient encore intactes. Mais compte tenu de la fragilité de l'édifice, les vitraux ne sont pas entièrement protégés.

Le bourdon, nom donné à la grosse cloche de Notre-Dame, n'a pas été menacé par les flammes.

Le grand orgue de Notre-Dame "n'a pas été brûlé" dans l'incendie qui a ravagé l'édifice, mais sa structure pourrait souffrir de dégâts infligés par le sinistre, a indiqué à l'AFP l'un des trois organistes titulaires de la cathédrale. L'instrument, rénové au fil des siècles mais dont l'essentiel de la structure date du début du XVe siècle, "est en partie préservé, mais il est recouvert par des gravats, de la poussière et de l'eau", a affirmé Philippe Lefèvre, qui joue depuis 35 ans à Notre-Dame.

Incendie de Notre-Dame de Paris: ce qui a été sauvé et ce qui a été détruit
©Wikimedia

Ce qui a été détruit

Plusieurs grands tableaux n'ont pas pu être décrochés et donc sauvés. Ces oeuvres, placées dans les arcades de la nef, du chœur, des croisillons et du déambulatoire et dans les chapelles, représentaient la vie des apôtres.

Comme précédemment expliqué, la flèche s'est effondrée en soirée. De même que la charpente en bois, mangée par les flammes.

Incendie de Notre-Dame de Paris: ce qui a été sauvé et ce qui a été détruit
©AFP