Au 1er janvier 2009, la population des 27 pays de l'Union s'élevait à 499,7 millions d'habitants, selon des estimations publiées en août dernier par l'office statistique européen Eurostat.

L'Allemagne est le pays le plus peuplé (81,7 millions) devant la France (65,4 millions), en tenant compte de l'ensemble de ses collectivités d'outre-mer (62,8 millions pour la seule métropole).

Le Royaume Uni arrive en troisième position avec 62 millions.

En dix ans, les populations de l'Irlande (4,45 millions) et de l'Espagne (46,08 millions) ont gagné plus de 15%, tandis que celle de l'Allemagne a stagné.

En 2009, à l'exception de la Pologne, de la République tchèque, de la Slovénie et de la Slovaquie, les pays les plus à l'Est ont vu leur population décliner, comme la Bulgarie, la Lituanie, la Lettonie, la Hongrie, la Roumanie.

En termes de fécondité, la France et l'Irlande restent en tête, autour de deux enfants par femme, devant la Grande-Bretagne.

La croissance de la population européenne résulte pour 1,2 million de l'accroissement naturel (différence entre le nombre de décès et le nombre de naissances) et pour 1,9 million du solde migratoire, indique par ailleurs Eurostat.