Ehsan Abdulaziz, un millionnaire saoudien de 46 ans, est passé devant un tribunal de Londres suite à une affaire d'agression sexuelle. Et contre toute attente, comme le relaie le journal britannique The Independant, ce promoteur immobilier a été innocenté.

Les faits remontent à août 2014, quand le riche homme d'affaires se trouvait dans une boîte de la capitale anglaise. Il convie deux jeunes femmes, âgées de 18 et 24 ans, à sa table puis, en fin de soirée, leur propose de l'accompagner dans son appartement. C'est alors que les choses dérapent et que les versions diffèrent. Du sperme a en tout cas été retrouvé sur les sous-vêtements de la plus jeune des deux invitées.

La plaignante affirme qu'elle s'est endormie sur le sofa et lorsqu'elle s'est réveillée, le millionnaire saoudien la violait de force. Elle a alors voulu réveiller son amie plus âgée mais, n'y parvenant pas, elle a pris la fuite.

Face au tribunal, Ehsan Abdulazi a quant à lui proposé une autre version des faits. Il a en effet expliqué avoir pénétré l'adolescente par accident, en trébuchant. Selon l'homme d'affaires, la jeune femme l'a poussé vers elle et il a trébuché sur son corps, sa main touchant son entrejambe... Les traces de sperme découvertes sur ses vêtements proviennent, selon lui, des résidus qu'il avait sur les mains après la relation sexuelle avec l'autre la femme de 24 ans. 

Mais que faisait-il donc tout nu dans l'autre pièce? A la question du procureur, le Saoudien répondra tout naturellement: "Je suis allé voir si elle voulait un t-shirt ou prendre un taxi." Et il affirme qu'en tombant, son sexe a peut-être touché la demoiselle.

Ce mardi, à l'issue du procès, Ehsan Abdulaziz a finalement été innocenté dans cette affaire, après seulement 30 minutes de délibération.