"Les généraux à la poubelle ! État civil et non militaire !": les Algériens face à l’impossible présidentielle

Le commandement militaire a fixé la date de l’élection présidentielle au 12 décembre. La population rejette massivement le scrutin, faute de garanties. Le procès de Saïd Bouteflika, Toufik et Tartag débute ce lundi.

"Les généraux à la poubelle ! État civil et non militaire !": les Algériens face à l’impossible présidentielle
©AFP
Le commandement militaire a fixé la date de l’élection présidentielle au 12 décembre. La population rejette massivement le scrutin, faute de garanties. Le procès de Saïd Bouteflika, Toufik et Tartag débute ce lundi.

"Les généraux à la poubelle ! État civil et non militaire !” Malgré les menaces du chef d’état-major des armées et les nombreuses

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité