Le vrai retour du Kremlin en Afrique semble se faire par la petite porte

Le continent africain et ses richesses intéressent la Russie qui utilise le levier "militaire" pour s’y imposer.

Le vrai retour du Kremlin en Afrique semble se faire par la petite porte
©AP
Le continent africain et ses richesses intéressent la Russie qui utilise le levier "militaire" pour s’y imposer.

Mercredi, le président russe a ouvert ce forum Russie Afrique en lançant un chiffre : 20 milliards de dollars, soit le montant des dettes africaines sur lesquelles la Russie a passé l’éponge ces derniers mois pour favoriser la reprise du dialogue avec ses "nouveaux" partenaires africains. C’est appuyé par le président égyptien Mohamed Al Sissi qu’il a accueilli et rencontré une quarantaine de présidents en deux

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité