Les séparatistes katangais font parler d’eux, l'inaction des autorités pose question

Trois incursions meurtrières à Lubumbashi depuis juillet poussent à s’interroger sur l’inaction des autorités.

Les séparatistes katangais font parler d’eux, l'inaction des autorités pose question
©Reporters / Redux NYT
MFC
Trois incursions meurtrières à Lubumbashi depuis juillet poussent à s’interroger sur l’inaction des autorités.

Selon l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) de Lubumbashi, trois nouvelles incursions des sécessionnistes Bakata Katanga ont eu lieu ces derniers mois à Lubumbashi, capitale de la province du Haut-Katanga (Sud-Katanga). Le

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet