3e mandat de Nkurunziza au Burundi : la cour de justice ne se prononce pas

MFC

La Cour de justice de l’EAC (East African Comunity, dont fait partie le Burundi) a rendu le 3 décembre son arrêt sur l’élection en 2015 du président burundais Pierre Nkurunziza. Contrairement à ce que répandent des partisans de ce dernier, toutefois, il ne s’agit pas d’une validation de son troisième mandat présidentiel.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...