Comme le Mali et le Burkina Faso, le Niger subit de plus en plus d’assauts, de plus en plus violents

La plus grave attaque islamiste a frappé mardi le Niger. "Des centaines" de djihadistes ont assailli le camp militaire d’Inates (ouest, près de la frontière malienne) avec des tirs d’artillerie et des "véhicules kamikazes". On déplore 71 militaires nigériens tués - dont une grande part dans l’explosion de dépôts de munitions et de carburant - et un nombre indéterminé de disparus.

Comme le Mali et le Burkina Faso, le Niger subit de plus en plus d’assauts, de plus en plus violents
©AFP

La plus grave attaque islamiste a frappé mardi le Niger. "Des centaines" de djihadistes ont assailli le camp militaire d’Inates (ouest, près de la frontière malienne) avec des tirs d’artillerie et des "véhicules kamikazes". On déplore 71 militaires nigériens tués - dont une grande part

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet