Rapatriements: des Belgo-Burundais forcés à rester à Bujumbura

L’avion, affrété par les Affaires étrangères belges, était pourtant arrivé comme prévu samedi à Bujumbura, capitale du Burundi. Étaient attendues à son bord 112 personnes soit une partie des Belges et des Européens vivant au Burundi, ainsi que des Européens de passage dans le pays et ceux qui sont vulnérables au virus.

Rapatriements: des Belgo-Burundais forcés à rester à Bujumbura
©Reporters / DPA
En réponse à la crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-19, la Belgique a envoyé, samedi, un avion spécial afin de rapatrier une partie de ses ressortissants et des Européens présents au Burundi - comme ce fut le cas précédemment en République...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet