Elections sous haute tension au Burundi: le pouvoir fait flèche de tout bois pour remporter le scrutin

Craignant de perdre les scrutins, les autorités du Burundi font flèche de tout bois.

Elections sous haute tension au Burundi: le pouvoir fait flèche de tout bois pour remporter le scrutin
À quelques jours des élections présidentielle, législatives et communales du 20 mai, la tension ne cesse de croître au Burundi. C’est que les autorités du CNDD-FDD (ex-guérilla hutue ; au pouvoir depuis 2005) constatent avec frayeur l’immense succès des meetings du CNL (ex-FNL, ex-Palipehutu) et de son président Agathon Rwasa.

Bien sûr, il y a aussi du monde à ceux du parti au pouvoir et de son candidat à la présidence, le général-major Evariste Ndayishimiye. Mais pour aller aux meetings

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité