Pour le pouvoir en Algérie, le coronavirus est un don du ciel

Pour le pouvoir, le coronavirus est un don du ciel. Les autorités tentent de museler les libertés et d’étouffer la contestation. Malgré la répression et l’épidémie, cette dernière se poursuit en ligne.

Arezki Aït-Larbi - Correspondant à Alger
Pour le pouvoir en Algérie, le coronavirus est un don du ciel
©AFP

Pour le pouvoir, le coronavirus est un don du ciel. Les autorités tentent de museler les libertés et d’étouffer la contestation. Malgré la répression et l’épidémie, cette dernière se poursuit en ligne.

Avec 570 décès, l’Algérie a été relativement

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité