Une année cruciale en Tunisie pour réformer la police et la justice

Le gouvernement d’Elyas Fakhfakh semble s’être engagé à mener la Tunisie sur la voie des réformes de son système judiciaire et son appareil sécuritaire

Une année cruciale en Tunisie pour réformer la police et la justice
©AFP

Les autorités ont un an pour mettre en œuvre les recommandations de l’Instance Vérité et Dignité, censées consolider sa transition.

C’est la promesse de faire aboutir un long processus. Le gouvernement d’Elyas Fakhfakh semble s’être engagé à mener la Tunisie sur la voie des réformes de son système judiciaire et son appareil sécuritaire. Il dispose d’un an pour mettre

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité