En Algérie, l'insurrection citoyenne résiste face à la matraque du pouvoir

Quel avenir pour le Hirak alors que des législatives se tiennent le 12 juin ? Le mouvement de contestation populaire a repris du poil de la bête, mais le pouvoir joue la montre et de la matraque, espérant qu’il s’essouffle.

Arezki Aït-Larbi - Correspondant à Alger
Protest in Algiers
©Ammi Louiza/ABACA
Face à la tentation autoritaire du pouvoir, les Algériens continuent de résister grâce au Hirak, l’insurrection citoyenne née...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité