Décolonialisme : l’Université de Kisangani s’insurge contre "la falsification"

placeholder
© BELGA
La polémique en Belgique au sujet du "décolonialisme" - mouvement d’effacement des œuvres coloniales porté par des organisations antiracistes à la suite des protestations, aux États-Unis, contre l’assassinat du Noir George Floyd par un policier blanc - se nourrit...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet