Pourquoi le cannabis thérapeutique ne fera pas la fortune du Maroc

Premier producteur de haschich du monde, le Royaume a légalisé la culture et l’usage d’un nouveau type de cannabis.

Pourquoi le cannabis thérapeutique ne fera pas la fortune du Maroc
© AFP
Julie Chaudier, correspondante au Maroc
"Sur les réseaux sociaux on a vu fleurir des plaisanteries et des dessins comme une bouteille de vin qui disait : 'Bienvenue ma sœur' à un plant de cannabis", s'amuse Khalid Mouna, ethnologue, spécialiste du Rif, le berceau du kif, le haschisch marocain. Le projet de loi marocain relatif à l'usage médical et thérapeutique du cannabis a été adopté...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité