La présidentielle zambienne s’est tenue dans un contexte inflammable

Serré, le duel oppose le président sortant Lungu à l’homme d’affaires Hichilema.

La présidentielle zambienne s’est tenue dans un contexte inflammable
© AFP
Célian Macé (pour Libération)
Un duel électoral dont personne ne prévoit l’issue. Ces dernières années, le scénario n’est pas si commun sur le continent africain. Le scrutin présidentiel de jeudi en Zambie s’annonçait si serré que ni les sondages ni les observateurs ne s’aventurent à pronostiquer un vainqueur. En...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet