Décès en prison au Sénégal de l'ex-président tchadien Hissène Habré

Décès en prison au Sénégal de l'ex-président tchadien Hissène Habré
© AP
AFP

L'ancien président tchadien Hissène Habré est décédé à 79 ans au Sénégal où il avait été condamné à la prison à vie en 2016 pour crimes contre l'humanité à l'issue d'un procès sans précédent, a indiqué mardi le ministre sénégalais de la Justice Malick Sall.

"Habré a été remis entre les mains de son Seigneur", a déclaré le ministre sur la chaîne TFM. Les médias sénégalais ont rapporté qu'il avait succombé au Covid-19.

Hissène Habré, qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie à l'issue d'un procès inédit à Dakar, après avoir été déclaré coupable de crimes contre l'humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement. Une commission d'enquête tchadienne a chiffré à 40.000 morts le nombre des victimes de la répression sous le régime Habré.

Hissène Habré, renversé en 1990, avait trouvé refuge au Sénégal, où, sous la pression internationale, les conditions de son procès avaient été créées et où il avait été arrêté en 2013 et inculpé par un tribunal spécial instauré en coopération avec l'Union africaine.