RDC: deux militants risquent la peine de mort pour avoir dénoncé un détournement

Lucha avait dénoncé des agents de la fondation de la Première Dame.

Des sinistrés du volcan font la queue à Goma pour recevoir de la nourriture.
© AFP
L’avocat de deux militants de Lucha (Lutte pour le changement, un mouvement citoyen apolitique et non violent, créé en 2012) a annoncé dans la presse congolaise que ses clients...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet